Dérangé que je suis

Dérangé que je suis

Ali Zamir

Le Tripode

  • 25 juin 2019

    Tendre folie

    Ce pauvre "Dérangé ", modeste docker un peu simplet, tente de gagner sa vie avec son chariot de transport. Sa rencontre avec une femme troublante va le mener à accepter un défi qui l'oppose à l'infernal trio des "pipipi", trois collègues aussi bêtes que méchants. Dans un style truculent, réaliste et un peu décalé, Ali Samir nous entraîne dans une folle histoire, aux côtés de drôles de phénomènes.


  • par (Libraire)
    21 juin 2019

    Dérangé, docker au port de l’île d’Anjouan aux Comores, revient sur la course qui a bousculé son destin. En effet, un matin, une trop ravissante cliente l’entraîne malgré lui dans un pari qui s’avèrera fatal. Tel un Charlie Chaplin des Temps Modernes, Dérangé tente de déjouer en vain les mauvais coups du sort qui s’acharnent sur sa personne foncièrement droite et honnête. Tiraillé entre attirance et méfiance envers la séductrice, il doit également déjouer la concurrence rude entre dockers. La force de cette farce tragi-comique réside dans son rythme endiablé et explosif, tourbillon d’actions tour à tour coquasses, désopilantes, acerbes et tristes, son atmosphère crasseuse et poisseuse regorgeant de sons, d’odeurs et de couleurs, du port aux quartiers traversés par le principal protagoniste et ses acolytes, le trio Pipipi (Pirate, Pistolet et Pitié). Parsemée de mots surannés et rares, l’écriture de Ali Zamir, poétique et efficace, nous plonge dans l’univers féroce et tendre des dockers qui triment sans relâche pour un modeste pécule leur assurant tout juste de quoi se nourrir. Un récit d’une grande humanité à savourer en une seule grande bouffée d’oxygène !


  • 25 avril 2019

    Dérangé, simple docker sans histoire va voir sa vie chamboulée pour avoir accepté une curieuse mission. A l'instar d'un conte, on suit les péripéties et le sort réservé à ce héros sympathique tout en se délectant de l'écriture riche et souvent drôle d'Ali Zamir.


  • 28 janvier 2019

    "Dérangé que je suis" relate les aventures tragi-comiques d'un modeste et candide docker sur l'île d'Anjouan aux Comorres, embarqué bien malgré lui dans un pari stupide qui va bouleverser sa vie.

    Ali Zamir nous réjouit une fois de plus grâce à sa langue si singulière, désuète, fleurie et dans le même temps d'une grande modernité. Un auteur inclassable à découvrir...