Conseils de lecture

Chaque fidélité
19,90
par (Libraire)
25 septembre 2019

Voilà un très joli livre subtil sur les intermittences du désir. Des personnages vibrants et libres, délicats avec ceux qu'ils aiment, mais qui ne renoncent à rien, intensément fidèles à eux mêmes.

D'une ligne à l'autre, les vies discrètes mais bruissantes de vie, s'entrecroisent dans le cœur de Milan, et s'échappent dans des ruelles au nom qui chantent l'Italie... pour revenir plus tard, sur la pointe des pieds, dans une mise en scène étonnante, orchestrée comme un ballet.

Réaliste, sans vulgarité. C'est fluide, léger malgré les interrogations existentielles complexes et la violence souterraine parfois... Une belle écriture. Superbe.


Monroe, Mary Alice

Charleston

8,90
par (Libraire)
4 septembre 2019

Contrepoint plus ''soft'' aux Garçons de l'été, où il y a aussi l'océan (Atlantique), le soleil, les vagues …. Mais il y a aussi des dauphins amicaux, des réconciliations, des transmissions, des bons sentiments et des personnages attachants. C 'est peut être une'' bluette'' pour les romantiques, mais il y a un grand plaisir de lecture à refermer le livre sur un monde ensoleillé, bienveillant, prometteur.
Un livre de vacances …. le lecteur attend une suite...


Les Garçons de l'été
8,40
par (Libraire)
4 septembre 2019

L'histoire commence dans les vagues et le soleil avec ces jeunes surfeurs magnifiques, à la beauté insolente, qui se jouent du danger en criant dans le vent et l'océan déchaîné ''Même pas peur'', et tant pis ,si les Dents de(s) la Mèr(es) s'entrechoquent d'angoisse... Elles l'ont bien cherché, à offrir à leurs enfants gâtés-pourris les premiers cours de surf...

On fréquente les meilleurs spots de surf, on écoute les vagues se fracasser le long de la Côte des Basques, on se baigne dans l'Océan Indien, décor idyllique, eau transparente et jusque là, le lecteur est heureux... Puis tout se brouille, avec l'arrivée du requin-bouledogue qui croque les gambettes des surfeurs impénitents...suivi de près par la requin(e )-tigresse de papier, Rebecca Lighieri, avec ses petites dents acérées qui achève le travail en déchiquetant l'idée même de famille.
Étrange livre, éprouvant, un peu glauque sur la fin avec ces êtres maléfiques, ''gore'', même si l'on y croit pas vraiment...

Âmes sensibles s'abstenir...


A crier dans les ruines
19,00
par (Libraire)
29 août 2019

"A crier dans les ruines" raconte l'histoire d'un exil. L'histoire d'une nation, d'une terre que l'on laisse derrière soi. La fin d'une romance, d'une amitié à peine consommée. La découverte d'une nouvelle terre et l'oubli de l'ancienne.
Léna, jeune ukrainienne vivant dans la région de Tchernobyl est obligée de fuir avec sa famille suite à l'accident de la centrale. Âgée de 13 ans au moment du drame, elle passera 20 ans à chercher les réponses que ni sa famille ni les informations n'ont pu lui donner.
L'histoire d'une reconstruction, d'un retour aux sources et à ses racines.
Un très beau roman.


Une vue exceptionnelle

Sabine Wespieser Éditeur

16,00
par (Libraire)
29 août 2019

David et Emile forment un couple soudé. Bien que classique leur histoire d'amour a débuté de manière originale : avec une vue exceptionnelle.
Mais, installé dans leur routine, accepteront-ils de faire face au retour des "fantômes" du passé ? Et peut -on réellement laisser celui que l'on a été derrière soi ?
Un roman sur l'amour qui dure même après 25 ans, de nombreuses péripéties, de nombreuses peurs, de nombreux doutes...