Conseils de lecture

Le service des manuscrits
18,00
par (Libraire)
7 février 2020

Le service des manuscrits

"Fleur de sucre", manuscrit en course pour le Goncourt, fait la fierté de l'éditrice Violaine Lepage mais aussi son drame : non seulement l'auteur est introuvable mais en plus, les crimes racontés dans le livre ont la fâcheuse tendance à se produire dans la réalité !
Du suspense et un peu d'humour, une sympathique lecture détente.


Là où chantent les écrevisses
21,50
par (Libraire)
7 février 2020

Là où chantent les écrevisses

Véritable roman d'Amour et d'aventure au cœur des marais Américains... Suivez les pas de Kya au fin fond de cette nature qu'elle seule a dompté, plus facilement que les humains ! Un roman éblouissant et addictif.


NOSTALGIA
22,00
par (Libraire)
7 février 2020

Nostalgia

On ne retient pas tout des efforts de professeur de J. Buckley pour partager ses réflexions sur l'art italien et l'on s'ennuie même un peu parfois, comme dans les visites guidées.
Qu'importe, même si l'intrigue est mince, le lecteur déambule entre passé et présent, entre faune et flore, en suivant les pas d'un peintre égocentrique et narcissique . Le temps d'un livre, J. Buckley nous offre un séjour en Toscane, dans le petit village fictif de Castelluccio, plus vrai que nature, où l'art est partout, à l'angle d'une ruelle, sous un porche, devant le retable aux couleurs sublimes d'une minuscule église, ou plus simplement ''au caffée Korso''...
Une écriture ''baroque''. A réserver aux inconditionnels de l'Italie .


Terres rares, Traduit de l'italien par Dominique Vittoz

Traduit de l'italien par Dominique Vittoz

Grasset

22,00
par (Libraire)
7 février 2020

Terres rares

Grand plaisir à retrouver dans Terres Rares, Pietro Paladini, le père cabossé et terriblement émouvant de Chaos Calme. Si la petite fille orpheline de mère a bien grandi, si le temps du deuil est passé, les ''embrouilles'' de la vie ordinaire ne sont pas finies….
La dimension pathétique de Chaos Calme s'est estompée, et l'on retient davantage le comique de certaines situations, à travers le regard décalé de notre anti-héros, décidément très attachant. Car Pietro Paladini est sympathique, plutôt maladroit et résolument naïf, et il faut bien admettre qu'il a la poisse . Or, Pietro Paladini c'est nous, des êtres ordinaires qui s'appliquent à vivre une jolie vie malgré les ''emmerdes'' qui volent en escadrille.....
La dernière page lue, le lecteur a bien le droit de revenir vers Chaos calme, histoire de rester encore un peu avec lui. Et finalement, cette deuxième lecture, à distance de l'émotion première souligne le talent de Sandro Veronesi empathique et moqueur avec tendresse .
Souvent drôle .


Sankhara / roman
21,80
par (Libraire)
7 février 2020

Sankhara

Un couple se désagrège et chacun se sent comme une coquille vide, après tout ce temps passé à faire diversion, dans l'évitement de soi. Hélène, un peu oisive, imagine des histoires, Sébastien, pour son métier colle à l'information continue qui plombe sa sensibilité, et la vie fait des nœuds (Sankhara ) et perd son sens et sa fluidité.

Fiction assez banale au ''happy end'' un peu artificiel, mais qu'importe, face à ces questionnements existentiel, F. Deghelt rappelle à ceux qui s'en sont éloignés, une recette bien dans l'air du temps, ou : comment renouer avec soi pour renouer avec L'Autre : frugalité, méditation, contemplation de la nature et … silence...
Un peu ésotérique, et « bobo » sur les bords, mais les balades en clairière sont rafraîchissantes et lumineuses... Lecture agréable.