Pendant la période du confinement, la librairie reste ouverte aux horaires habituels.

Mardi, Mercredi, Jeudi, Samedi : 9h30-12h30 / 14h-18h45

Vendredi : 9h30-18h45

Au bonheur des listes
EAN13
9782364680760
ISBN
978-2-36468-076-0
Éditeur
Éditions du Sous-sol
Date de publication
Collection
BEAUX LIVRES
Nombre de pages
308
Dimensions
28 x 21 x 3 cm
Poids
1378 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Après le succès du premier volume Au bonheur des lettres (12 000 exemplaires vendus), le nouveau recueil historique, inattendu, farfelu de Shaun Usher : Au bonheur des listes. 125 listes, des instructions d'Einstein à sa femme aux 47 adjectifs pour désigner les 7 nains jusqu'à la liste de courses de 1518 de Michel-Ange. Une savoureuse liste de listes.
"Depuis qu'il a commencé d'arpenter la Terre, l'homme a créé des listes sous une forme ou une autre, soulagé à la certitude que toute chose se voie constamment étiquetée, priorisée, rangée et rationnalisée au moins dans un centimètre carré de sa vie. Il n'est peut-être pas utile de s'en inquiéter, mais dans un monde où elles n'existeraient pas, j'imagine, non sans réticence, ce que serait notre chaotique existence : pas une seule liste de choses à faire, ou liste de shopping, liste de souhaits, dictionnaire, classement préférentiel, liste de règles, de prédictions, de résolutions, carnet d'adresses, liste de conseils ou table des matières – juste un monde plein de choses, entre confusion et volume extravagant, sans notion d'utilité ni d'identité collective.
Afin de mieux démontrer notre dépendance aux listes, il semble incontournable d'en lister les raisons : 1. La vie est un capharnaüm – parfois jusqu'à l'insupportable. La capacité à ranger une partie de ce chaos dans des listes, afin de rendre l'attaque tolérable, peut procurer un très bénéfique soulagement. 2. L'être humain a peur de l'inconnu et, en tant que tel, éprouve un profond besoin de nommer et de grouper les choses, de leur assigner une place dans des listes réconfortantes. 3. Les listes peuvent nous rendre plus productifs et éradiquer la procrastination. Sur cette Terre, sauf la résignation, rien ne peut aussi bien dissiper l'épais brouillard d'une accablante charge de travail qu'une liste efficace des choses à faire. 4. Chacun de nous est un critique. Classer les choses – du meilleur au pire, du plus gros au plus petit, du plus rapide au plus lent – peut s'avérer étrangement addictif, et c'est sans nul doute parce que cela nous donne le sentiment d'acquérir plus de savoir. 5. Le temps est précieux. Faire passer d'immenses brassées d'informations fastidieuses dans des listes légères et digestes nous garantit que nous aurons plus de temps pour profiter de la vie et remplir des listes."
Shaun Usher est écrivain et fondateur du blog www.lettersofnote.com. Ironie du sort pour cet amateur de listes : il s'avère bien incapable de hiérarchiser ses priorités. Shaun vit à Wilmslow, en Angleterre, avec sa femme, Karina, et leurs deux fils. Au bonheur des listes est son deuxième recueil.
S'identifier pour envoyer des commentaires.